Chaque jour, Simon et moi nous accordons du temps pour un calin. Nous trouvons toujours quelques minutes dans nos journées bien remplies pour ce moment. Après le dîner, Simon se repose dans le canapé pendant que je m'active dans la cuisine... Vaisselle, préparation du petit-déjeuner pour le lendemain et de mon repas que j'emporterai au travail pour le midi. Une fois tout ça terminé, je peux rejoindre mon fils pour notre moment calin. S'il est tard, nous montons dans sa chambre pour lire l'histoire du soir en même temps, si non, nous restons dans le canapé avec Ubert et Pataud. "On est tous sur le canapé!" comme dirait Simon.

DSC01805

DSC01807

J'adore cet instant douceur à la lueur des bougies, enfouis sous le plaid et calés dans les coussins, les bouillottes à nos pieds, le poêle allumé.

DSC01817

Le printemps s'installe doucement. Je sais qu'il y aura encore nos calins le soir mais ça ne sera pas pareil. Nous n'aurons plus le côté douillet et la chaleur occasionnée par le poêle et le plaid mais le principal reste : les petits bras de mon fils qui entourent mon cou et en ces temps troublés, nous avons tous besoin de tendresse. Un peu de douceur dans ce monde de brutes...

DSC01793