Toute ma journée de vendredi, je ne pensais qu'à une seule chose au travail : rentrer chez moi et profiter de ces deux jours de weekend à venir. Comme souvent le vendredi, je rentrais chez moi, des provisions plein le coffre. Nous avons entamé notre weekend par un petit apéritif, ce qui consiste juste à boire un verre de soda et grignoter quelques bricoles histoire de fêter la fin du travail et de l'école. Samedi matin, Simon avait déjà envahi le salon de ses playmobils. Il n'aime pas jouer dans sa chambre, seul. J'accepte qu'il descende ses jouets à une seule condition : ranger et remonter tout, dans la chambre, dimanche soir.

DSC03282

Samedi après-midi, nous étions invités chez mes parents pour décorer le sapin de Noël et déguster des crêpes. Une fois le sapin paré de ses guirlandes et boules, il nous en restait quelques unes pour décorer le reste de la maison... Alors derrière le dos de nos parents (qui se doutaient quand même de ce qu'il se passait) ma soeur, les enfants et moi avons investi les lieux jusque dans les toilettes... Des boules et des guirlandes partout et surtout une partie de fous-rires qui restera dans nos mémoires, "ça nous fera de bons souvenirs encore ça maman!"

DSC03291

DSC03296

DSC03304

Nous avons attendu que la nuit tombe et nous nous sommes préparés pour aller affronter le froid dehors. Les enfants devaient envoyer leur lettre au Père-Noël et ce n'était pas d'une façon ordinaire. Mamie leur avait acheté des lanternes volantes. Nous sommes donc partis dans le chemin en face de chez mes parents, en pleine nuit. Une fois les lanternes allumées, il a fallu les lâcher. Celle de Louise est bien partie mais celle de Simon est partie dans les champs. Ma soeur et mon fils sont partis en courant après elle pour la faire monter. Je ris encore en écrivant ces mots et en revoyant ma soeur courir, en criant, à travers champs... Encore un fou-rire à en pleurer. Je ne pouvais même pas leur venir en aide tellement je riais. C'est le Père-Noël qui m'a fait arrêter de rire, nous l'avons vu passer et prendre au passage les lettres des enfants... Vrai de vrai!

DSC03324

DSC03329

DSC03333

DSC03335

DSC03339

Quand nous sommes rentrés à la maison, les enfants et moi sommes partis dans les pièces à l'étage pour continuer notre invasion de décoration, pendant que les autres préparaient l'apéritif. Des rires, encore des rires et des moments inoubliables. A l'approche de Noël, je redeviens une enfant, à moins que je ne sois comme ça tout au long de l'année... Que serait la vie sans un brin de folie?

DSC03345

Ce matin, après le petit-déjeuner, nous nous sommes emmitouflés dans nos gros manteaux, avons mis nos écharpes bien chaudes et enfilé nos bonnets. Nous devions aller décorer la maison à l'extérieur. J'ai vite appelé mon père à la rescousse, problème de prise, pas d'échelle... Heureusement qu'il est là, jamais loin! J'aurais, je pense, réussi mais j'aurais mis le double de temps! Notre maison est toute belle avec ses lumières qui clignotent sur sa façade.

DSC03351

DSC03354

La deuxième bougie de l'Avent est allumée, le poêle aussi. Notre weekend est passé tellement vite... La semaine à venir risque d'être chargée. Le weekend prochain est le dernier sans mon petit homme, avant Noël. Dimanche prochain, Simon soufflera ses huit bougies, je dois penser à finir mes achats de fin d'année, je dois prévoir ce qu'il faut pour un goûter d'anniversaire à l'école... Plus que quelques jours pour finir tout ce que j'ai à finir mais en attendant, je vais profiter de la douceur de notre foyer encore plus chaleureux que d'habitude...

DSC03358

DSC03359

DSC03313