19 mars 2016

Le calme

Réveillée avant même que le réveil ne se déclenche, j'étais toute excitée d'aller faire un tour chez le Suédois avec ma mère et ma soeur. Le soleil ne serait pas au rendez-vous mais tant pis. La cafetière mise en route, je m'occupe de mes animaux et je commence à me préparer. L'odeur du café envahit la maison. Envie de pain d'épices avec mon café au lait pour le petit déjeuner.

La journée est vite passée. Dans le caddie, un marchepied pour que Simon soit à hauteur pour m'aider à cuisiner, une lampe de chevet, une petite lanterne, quelques bricoles. Il y a eu aussi des discussions entre filles, des confidences, des rires.

Une fois rentrée à la maison, je retrouve mon cocon tout calme, trop calme. Simon est chez son père. Le reste du weekend va être long, je vais devoir m'occuper mais là maintenant, j'ai besoin d'une pause. Une petite douceur achetée chez le Suédois accompagnée d'un thé parfumé à l'orange et à la cannelle. Je me détends. Je verrais demain pour monter le marchepied et la lampe, ça m'occupera. En attendant, je vais profiter du calme de la maison. Enfin... Ubert et Pataud ne sont jamais bien loin pour me rappeler que eux aussi, ils ont besoin de moi et de mon attention. Un gros câlin pour finir cet après-midi, ils en ont besoin et moi aussi. Maintenant, la soirée peut débuter. 

DSC01728

DSC01722

DSC01719

Posté par CindyM à 18:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,


16 mars 2016

Les bruits de la nuit

Assise dans mon lit, mon chat sur les genoux, je lis. Je lis jusqu'à sentir mes paupières s'alourdir. Alors, j'éteins ma lampe de chevet et je me couche. Mais je ne m'endors pas tout de suite. J'écoute. Au début, je n'entends que le ronronnement d'Ubert, fort et apaisant en même temps. Lorsque le silence se fait enfin, je peux écouter les bruits de la nuit.

DSC01711

D'abord, il y a les bruits de la maison. La chaudière qui se met en route, le fuel qui circule dans les tuyaux... Ces bruits me rassurent et me font dire que nous somme bien dans notre maison, au chaud. Il y a aussi les craquements qui viennent d'on ne sait où mais c'est bien connu, les vieilles maisons craquent alors on ne s'inquiète plus et on se laisse bercer par ce foyer qui vit même lorsque tout le monde dort sous son toit. 

Ensuite arrivent les bruits de la nuit à l'extérieur, plus inquiétants, plus surprenants. Une bagarre de chats... je ne m'angoisse pas, je sais qu'Ubert est là, tout près de moi, des fois même collé à moi sous la couette. Un chien qui aboie, les oies qui cacardent au loin, peut-être ont-elles été réveillées par une souris ou un renard qui passait par là. Je me souviens une nuit d'été, je dormais les fenêtres ouvertes mais les volets fermés. Un cri m'a soudainement réveillée. Une chouette tournait autour de ma maison en hululant jusqu'à ce que je sois obligée de fermer la fenêtre pour pouvoir me rendormir! Je vous avoue avoir eu un peu peur cette nuit-là même si je savais très bien que cet oiseau nocturne ne réussirait pas à ouvrir mes volets!

Mais le bruit que je préfère lorsque je commence à m'endormir est le bruit du vent qui souffle. Si il y a de la pluie qui claque sur ma petite fenêtre dans les escaliers c'est encore mieux. La nuit dernière, il y avait pas mal de vent et dans ces cas-là, je me sens en sécurité chez moi et je peux m'endormir paisiblement entourée de tous ces bruits réconfortants.

Posté par CindyM à 22:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 mars 2016

Un avant-goût de printemps

Ce matin, en ouvrant les yeux, l'idée d'aller au cinéma s'est vite dissipée à la vue des rayons du soleil traversant les persiennes. Un dimanche ensoleillé s'offrait à nous comme un avant-goût de printemps. Impossible d'aller s'enfermer dans une salle de cinéma, Simon était d'accord avec moi, un petit tour en vélo était une bien meilleure idée.

Nous avons commencé notre journée par un bon petit-déjeuner, comme d'habitude. Notre gâteau de la veille étant succulent. Le chauffage a vite été éteint pour ouvrir en grand les fenêtres et laisser entrer l'air frais malgré le soleil. J'entendais le chant du coq au loin.

DSC01696

Simon était impatient de décorer notre arbre de Pâques. La balade en vélo attendrait cet après-midi. J'ai descendu le carton rempli d'oeufs, de poules et de lapins sous le regard indifférent de mon chat Ubert. Il ne nous a pas fallu longtemps pour trouver une place à tout ce petit monde. Cette journée ensoleillée était la journée idéale pour faire rentrer un peu de printemps dans la maison.

DSC01684

DSC01680

DSC01686

DSC01693

DSC01687

Après le déjeuner, nous sommes enfin partis nous promener en vélo dans le village. Un problème de pneu nous a fait rentrer à la maison trop rapidemment. Le principal était d'avoir pris l'air et Pataud était content de nous retrouver aussi vite. Les devoirs de Simon finis, il faut penser à rallumer le chauffage. Le reste de ce dimanche peut continuer tranquillement, demain, il faudra repartir au travail et à l'école après quelques jours d'arrêt maladie. Autant se reposer et reprendre des forces pour un lundi qui s'annonce chargé. Un petit dessin-animé, une petite part de gâteau pour notre goûter et pourquoi pas une petite sieste si le besoin s'en fait ressentir avant la routine du dimanche soir: faire couler un bain pour Simon, prendre ma douche, cuisiner une tarte aux brocolis/jambon pour le dîner et préparer le sac de piscine pour Simon et les vêtements pour demain.

Posté par CindyM à 16:48 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,