26 avril 2016

Mon cha-mour

Deux semaines... Cela fait deux semaines que mon chat nous a quitté. Ce matin-là, lorsqu'il est arrivé dans ma chambre, j'ai su que c'était le jour J. Nous avons fait un calin pendant une bonne heure. Je me suis levée, je l'ai descendu et installé sur le fauteuil. Nous avons continué les calins. Ma mère est arrivée, je ne pouvais pas conduire, c'est elle qui nous emmènerait chez le vétérinaire. J'ai dû aller réveiller Simon et lui expliquer qu'il fallait faire nos adieux à Ubert. Nous sommes partis vers 10heures. Mon père gardait Simon. Je n'ai pas voulu mettre mon chat dans sa caisse de voyage pour sa dernière fois. Il était emmitouflé dans une grosse serviette contre moi et regardait calmement le paysage qui défilait. Le vétérinaire a pu l'endormir dans mes bras. Il n'a même pas bougé lors de la piqûre, lui qui détestait ça. Je l'ai bercé jusqu'à ce qu'il s'endorme. Je suis repartie avec mon chat dans sa serviette, toujours contre moi. Pendant que mon père creusait un trou dans le jardin pour l'enterrer, je l'ai gardé sur moi. Difficile de me dire que je ne le reverrais plus. Simon a déposé une fleur sur lui avant que je commence à le recouvrir de terre. Mon père a fabriqué une croix et nous avons chacun dit un petit mot, dans nos têtes.

DSC02143

Quand je suis rentrée chez moi, j'étais seule. Simon était parti chez son père. Pataud cherchait Ubert partout dans la maison. Malgré la fatigue, je n'arrivais pas à m'allonger dans le canapé pour faire une sieste. L'idée de m'installer sous le plaid sans que mon chat n'arrive pour dormir sur moi me faisait fondre en larmes. Tout comme la première fois où je suis montée me coucher sans lui. Lui qui m'attendait dans les escaliers le temps que je fasse un dernier calin à Pataud. A partir de maintenant, je devrais monter seule. J'ai mis plusieurs jours avant d'enlever ses gamelles, plusieurs jours avant de me faire à l'idée qu'il ne serait plus derrière la porte quand je l'ouvrirais. Douze ans de vie commune laissent des traces. Il m'a apporté bien plus que certaines personnes. Jamais il ne m'a déçu. Les animaux nous portent un amour inconditionnel, ils nous aiment malgré nos défauts, ils sont là coûte que coûte. J'espère avoir été à la hauteur de son amour.

DSC02125

Aujourd'hui, cela fait deux semaines et j'ai encore l'impression quelques fois qu'il est encore là, que je vais entendre son miaulement si particulier, qu'il va arriver dans la pièce où je me trouve ou qu'il est encore sur mon lit lorsque je me réveille. Je ne m'habitue pas à son absence.

Posté par CindyM à 22:22 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :


10 avril 2016

Balade dominicale

"Maman, aujourd'hui, il fait beau et c'est ton dernier jour de vacances. On va se promener?" Quelle bonne idée! "On demande à Mamie pour venir?" Que de bonnes idées! C'est comme ça, avec ces paroles d'enfant, que ma journée a débuté. Enfin, le soleil était présent pour nous rechauffer un peu. J'ai éteint tous les radiateurs, j'ai ouvert les fenêtres en grand et les rayons du soleil ont pu entrer dans la maison. J'espère ne pas avoir à rallumer le chauffage, nous sommes quand même le 10 avril, il serait temps! Dans l'après-midi, nous sommes donc partis en balade. Simon n'avait pas du tout envie de rester enfermé. La balade a duré 2 heures. Pataud était heureux, libre, à courir dans tous les sens, à sentir toutes les odeurs qui se trouvaient sur son chemin. Il y avait des fleurs partout. Il faudra penser, sur le trajet du retour, à prendre le temps d'en cueillir quelques unes pour faire un joli bouquet champêtre.

DSC02173

DSC02165

DSC02170

DSC02171

DSC02162

Il y avait quand même un peu de vent. J'aime écouter le bruit qu'il fait dans les arbres. J'essayais de me concentrer pour l'écouter avant de le sentir sur ma peau. Quand il arrive de loin, on peut l'entendre dans les arbres ou dans les herbes hautes et une fois qu'il arrive sur nous, le sentir passer sous nos pulls et dans les cheveux et nous rafraîchir. Parfois j'y arrivais, parfois non. C'est ça de partir en balade avec des pipelettes!

DSC02192

DSC02181

Lors d'une pause dans un village voisin, Simon a fait la rencontre d'un petit chat. "Ca serait bien si Ubert était comme ça, sans tumeur". Effectivement, je vois mon chat, chaque jour, se battre contre cette maladie, cette tumeur qui grossit de jour en jour. Je le trouve fort et courageux et j'appréhende le jour où il ne pourra plus se battre. Le vétérinaire lui avait donné une espérance de vie de 6 mois, cela fait plus d'un an...

DSC02204

DSC02208

Lorsque nous sommes rentrés, nous avons mis nos fleurs dans l'eau. Nous avons encore un peu profité du jardin, du chant des oiseaux et du vol des hirondelles. Pourvu que ce temps perdure même si je reprends le travail demain. Le soleil fait tellement de bien au moral. 

DSC02213

DSC02130

Posté par CindyM à 22:43 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

28 mars 2016

Des projets, des chocolats et une tempête

Samedi, ma journée fut remplie de plein de petites choses à faire. Tout d'abord, il a fallu trouver le courage d'affronter le froid pour aller ranger les branches de la glycine laissés la veille sur l'herbe. Ensuite, nous avons fait un gâteau à la pomme, j'adore cuisiner la pomme. Pendant que je faisais la vaisselle et que le gâteau gonflait dans le four en diffusant son parfum, je surpris Simon en admiration devant un ballet que j'avais mis sur mon ordinateur. Ce n'était pas vraiment d'actualité dans la mesure où ce ballet était celui de Casse-noisette mais tant pis, ça plaisait à Simon! Pour finir, nous avons cherché tous les deux des idées de décoration de chambre. Nous aimerions redécorer celle de Simon. En même temps, j'ai cherché des idées d'aménagement extérieur pour embellir notre jardin. Je ne sais pas si les projets que j'ai en tête pourront tous être réalisés faute de moyen financier mais j'espère trouver des solutions.

DSC01884

DSC01896

Dimanche fut évidemment rempli de chocolats! Je pense que le stock de douceurs chocolatées que les cloches nous ont apporté va durer très longtemps. Dès le réveil, Simon sautait déjà partout, impatient d'aller à la découverte. Au vu du triste temps de la soirée de samedi, les cloches avaient décidé de cacher les chocolats à l'intérieur de la maison. Simon ne semblait pas chagriné par cette situation surtout que chez Papy et Mamie, elles avaient pu passer dehors...  Pendant que nous cherchions les chocolats dans le salon, Ubert en a profité pour grignoter l'oreille de notre petit déjeuner, un gâteau en forme d'agneau (à défaut d'en manger un vrai comme le voudrait la tradition). Nous avons passé une agréable journée en compagnie de notre famille, un bon repas chez mes parents, des surprises et un jeu de billard où presque tout le monde s'est essayé et a bien ri. Pas la peine de chercher ce que nous pourrions manger en guise de dîner, le repas du midi avait été assez copieux et étalé sur la journée comme chaque repas pris en famille.

DSC01914

DSC01922

DSC01905

DSC01948

Je fus réveillée plusieurs fois dans la nuit par le vent et la pluie battante. Au matin, j'ai dû allumer le poêle. Je n'ai pas encore l'impression d'être au printemps, même avec le changement d'heure intervenu ce weekend. Aujourd'hui, nous avons commencé à mettre en oeuvre notre changement de décoration dans la chambre de Simon. Ce fut donc le grand nettoyage dans la pièce tout en haut afin de monter tous ses jouets dans cette pièce pour dégager sa chambre. Ce ne fut pas une mince affaire mais une fois fini, je me suis demandé pourquoi nous n'y avions pas pensé avant, surtout que cette pièce, pleine de poutres apparentes, a des placards intégrés partout! Maintenant, il faudra attendre les vacances pour changer les meubles de place et aller faire les boutiques pour trouver la décoration adéquate. La journée se termine par une bonne nouvelle pour Simon, la petite souris devrait passer cette nuit pour récupérer la quatrième dent tombée et en plus, elle ne rencontrera plus de problème pour se frayer un chemin dans le désordre de sa chambre pour arriver jusqu'à l'oreiller.

Posté par CindyM à 18:11 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

25 mars 2016

Une journée mal débutée

Un long weekend de quatre jours s'offrait à moi. Du jardinage et la confection d'un gâteau étaient mes envies du jour. Malheureusement, Ubert n'étant pas en forme, je décidais de l'emmener chez le vétérinaire après avoir déposé Simon à l'école. Une piqure de cortisone et on pouvait rentrer à la maison. Je pouvais souffler, ce n'était pas aujourd'hui son dernier jour. Ma journée pouvait alors vraiment commencer mais l'envie s'était évanouie. La fatigue l'avait remplacé. Après avoir grignoté un peu de reste de la tarte thon tomates de la veille, j'ai senti le besoin de m'allonger, mon chat endormi sur mon ventre. Il devait être sûrement fatigué lui aussi vu la nuit qu'il m'avait fait passer. De toute façon, je ne pouvais pas jardiner, les nuages gris et la pluie fine étaient omniprésents. Je me suis réveillée trente minutes avant la sortie d'école, juste le temps de refaire surface doucement et de me préparer. Dehors, le ciel s'éclaircissait, il faisait doux. Simon et moi ne voulions pas aller nous enfermer et je décidais de m'occuper de la taille de ma glycine. Simon acceptait de m'aider, Pataud participait à sa façon... Je ne pensais pas finir aujourd'hui et finalement, le temps est vite passé et les branchages coupés s'accumulaient dans l'herbe. Nous les rangerons demain si le temps nous le permet. Là, il était temps d'aller prendre un bonne douche.

DSC01835

DSC01844

DSC01852

Nous ne pouvions pas manger de viande en ce vendredi saint. Une soirée fromage nous tentait bien. Un minimum de préparation, c'était ce qu'il nous fallait après ces laborieux travaux!

DSC01869

DSC01877

La journée avait mal débuté mais un peu de repos, des bonnes nouvelles, de l'occupation et un bon repas me suffisaient à retrouver le sourire.

DSC01859

Posté par CindyM à 23:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

23 mars 2016

La douceur des calins

Chaque jour, Simon et moi nous accordons du temps pour un calin. Nous trouvons toujours quelques minutes dans nos journées bien remplies pour ce moment. Après le dîner, Simon se repose dans le canapé pendant que je m'active dans la cuisine... Vaisselle, préparation du petit-déjeuner pour le lendemain et de mon repas que j'emporterai au travail pour le midi. Une fois tout ça terminé, je peux rejoindre mon fils pour notre moment calin. S'il est tard, nous montons dans sa chambre pour lire l'histoire du soir en même temps, si non, nous restons dans le canapé avec Ubert et Pataud. "On est tous sur le canapé!" comme dirait Simon.

DSC01805

DSC01807

J'adore cet instant douceur à la lueur des bougies, enfouis sous le plaid et calés dans les coussins, les bouillottes à nos pieds, le poêle allumé.

DSC01817

Le printemps s'installe doucement. Je sais qu'il y aura encore nos calins le soir mais ça ne sera pas pareil. Nous n'aurons plus le côté douillet et la chaleur occasionnée par le poêle et le plaid mais le principal reste : les petits bras de mon fils qui entourent mon cou et en ces temps troublés, nous avons tous besoin de tendresse. Un peu de douceur dans ce monde de brutes...

DSC01793

Posté par CindyM à 22:12 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

19 mars 2016

Le calme

Réveillée avant même que le réveil ne se déclenche, j'étais toute excitée d'aller faire un tour chez le Suédois avec ma mère et ma soeur. Le soleil ne serait pas au rendez-vous mais tant pis. La cafetière mise en route, je m'occupe de mes animaux et je commence à me préparer. L'odeur du café envahit la maison. Envie de pain d'épices avec mon café au lait pour le petit déjeuner.

La journée est vite passée. Dans le caddie, un marchepied pour que Simon soit à hauteur pour m'aider à cuisiner, une lampe de chevet, une petite lanterne, quelques bricoles. Il y a eu aussi des discussions entre filles, des confidences, des rires.

Une fois rentrée à la maison, je retrouve mon cocon tout calme, trop calme. Simon est chez son père. Le reste du weekend va être long, je vais devoir m'occuper mais là maintenant, j'ai besoin d'une pause. Une petite douceur achetée chez le Suédois accompagnée d'un thé parfumé à l'orange et à la cannelle. Je me détends. Je verrais demain pour monter le marchepied et la lampe, ça m'occupera. En attendant, je vais profiter du calme de la maison. Enfin... Ubert et Pataud ne sont jamais bien loin pour me rappeler que eux aussi, ils ont besoin de moi et de mon attention. Un gros câlin pour finir cet après-midi, ils en ont besoin et moi aussi. Maintenant, la soirée peut débuter. 

DSC01728

DSC01722

DSC01719

Posté par CindyM à 18:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,

16 mars 2016

Les bruits de la nuit

Assise dans mon lit, mon chat sur les genoux, je lis. Je lis jusqu'à sentir mes paupières s'alourdir. Alors, j'éteins ma lampe de chevet et je me couche. Mais je ne m'endors pas tout de suite. J'écoute. Au début, je n'entends que le ronronnement d'Ubert, fort et apaisant en même temps. Lorsque le silence se fait enfin, je peux écouter les bruits de la nuit.

DSC01711

D'abord, il y a les bruits de la maison. La chaudière qui se met en route, le fuel qui circule dans les tuyaux... Ces bruits me rassurent et me font dire que nous somme bien dans notre maison, au chaud. Il y a aussi les craquements qui viennent d'on ne sait où mais c'est bien connu, les vieilles maisons craquent alors on ne s'inquiète plus et on se laisse bercer par ce foyer qui vit même lorsque tout le monde dort sous son toit. 

Ensuite arrivent les bruits de la nuit à l'extérieur, plus inquiétants, plus surprenants. Une bagarre de chats... je ne m'angoisse pas, je sais qu'Ubert est là, tout près de moi, des fois même collé à moi sous la couette. Un chien qui aboie, les oies qui cacardent au loin, peut-être ont-elles été réveillées par une souris ou un renard qui passait par là. Je me souviens une nuit d'été, je dormais les fenêtres ouvertes mais les volets fermés. Un cri m'a soudainement réveillée. Une chouette tournait autour de ma maison en hululant jusqu'à ce que je sois obligée de fermer la fenêtre pour pouvoir me rendormir! Je vous avoue avoir eu un peu peur cette nuit-là même si je savais très bien que cet oiseau nocturne ne réussirait pas à ouvrir mes volets!

Mais le bruit que je préfère lorsque je commence à m'endormir est le bruit du vent qui souffle. Si il y a de la pluie qui claque sur ma petite fenêtre dans les escaliers c'est encore mieux. La nuit dernière, il y avait pas mal de vent et dans ces cas-là, je me sens en sécurité chez moi et je peux m'endormir paisiblement entourée de tous ces bruits réconfortants.

Posté par CindyM à 22:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , ,

13 mars 2016

Un avant-goût de printemps

Ce matin, en ouvrant les yeux, l'idée d'aller au cinéma s'est vite dissipée à la vue des rayons du soleil traversant les persiennes. Un dimanche ensoleillé s'offrait à nous comme un avant-goût de printemps. Impossible d'aller s'enfermer dans une salle de cinéma, Simon était d'accord avec moi, un petit tour en vélo était une bien meilleure idée.

Nous avons commencé notre journée par un bon petit-déjeuner, comme d'habitude. Notre gâteau de la veille étant succulent. Le chauffage a vite été éteint pour ouvrir en grand les fenêtres et laisser entrer l'air frais malgré le soleil. J'entendais le chant du coq au loin.

DSC01696

Simon était impatient de décorer notre arbre de Pâques. La balade en vélo attendrait cet après-midi. J'ai descendu le carton rempli d'oeufs, de poules et de lapins sous le regard indifférent de mon chat Ubert. Il ne nous a pas fallu longtemps pour trouver une place à tout ce petit monde. Cette journée ensoleillée était la journée idéale pour faire rentrer un peu de printemps dans la maison.

DSC01684

DSC01680

DSC01686

DSC01693

DSC01687

Après le déjeuner, nous sommes enfin partis nous promener en vélo dans le village. Un problème de pneu nous a fait rentrer à la maison trop rapidemment. Le principal était d'avoir pris l'air et Pataud était content de nous retrouver aussi vite. Les devoirs de Simon finis, il faut penser à rallumer le chauffage. Le reste de ce dimanche peut continuer tranquillement, demain, il faudra repartir au travail et à l'école après quelques jours d'arrêt maladie. Autant se reposer et reprendre des forces pour un lundi qui s'annonce chargé. Un petit dessin-animé, une petite part de gâteau pour notre goûter et pourquoi pas une petite sieste si le besoin s'en fait ressentir avant la routine du dimanche soir: faire couler un bain pour Simon, prendre ma douche, cuisiner une tarte aux brocolis/jambon pour le dîner et préparer le sac de piscine pour Simon et les vêtements pour demain.

Posté par CindyM à 16:48 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,