04 janvier 2017

Refaire surface

Cela fait maintenant un mois que je ne suis venue écrire ici. Manque de temps, manque d'inspiration... L'année 2016 s'est achevée dans la tristesse chez nous, deux décès dans la famille coup sur coup. Il a fallu jongler entre les larmes et les rires, les enterrements et les fêtes sans oublier l'anniversaire de Simon qui a soufflé ses 8 bougies. Les vacances ont d'ailleurs commencé comme ça : une fête de famille à la maison, des cadeaux, des rires malgré tout... Nous n'avons pas fait grand chose durant les vacances, pas d'envie, juste besoin de se reposer, se ressourcer.

DSC03363

DSC03370

DSC03396

La nostalgie du temps passé a fait surface, la solitude aussi. Simon est parti chez son père le jour de Noël à midi. Je suis restée seule. Ce n'était pourtant pas la première fois mais cette année, je ne l'ai pas bien pris. Une remise en question s'en suivit ainsi qu'une rétrospective de l'année. Pas fameuse... Moi qui pensais que 2016 allait être mon année, que ce serait différent cette fois car je partais pleine d'espoir. Râté! Le réveillon de l'an s'est déroulé dans le même état d'esprit. C'est lorsque Simon est revenu de chez son père que j'ai commencé à retrouver le sourire. Il y a eu la rentrée des classes et tout ce qui va autour. Finalement, je ne peux pas dire que tout va mieux mais dès qu'il est là, je suis moi. Alors oui je sais, je ne dois pas seulement être une mère, je suis une femme aussi mais je ne sais pas faire autrement. C'est le plus beau rôle que j'ai et c'est celui dans lequel je m'épanouis le plus.

Quand j'y réfléchis je n'ai pas à me plaindre, j'ai un fils formidable, mes parents toujours présents, ma soeur et ma nièce que j'adore, mon chien qui est toujours là pour me tenir compagnie, j'ai un travail, une maison. Oui ce n'est pas rose tous les jours, il y a des manques, des problèmes financiers, des soucis à résoudre seule, beaucoup de responsabilités pour une même personne mais ce n'est pas ça la vie? Je n'ai pas envie de devenir quelqu'un de triste, je n'ai qu'une vie alors même si elle n'est pas vraiment comme je l'imaginais, il faut bien la vivre. J'aurais encore des mauvaises passes mais tant que je continue à voir les bons côtés, je m'en sortirais. Alors lève la tête Cindy, essuie tes larmes, accroche un beau sourire à ton visage et continue d'avancer!

Il faut avouer que pendant ce passage à vide, j'ai remis également en question mon blog. Quand c'est comme ça, tout nous paraît noir. Alors je me suis demandée si vraiment j'étais intéressante, si j'aurais encore des choses à écrire, si vous raconter mes weekends qui sont la plupart du temps assez calmes n'allait pas vous lasser à un moment donné et puis, j'ai pensé à vous, mes abonnés, à vos commentaires qui sont à chaque fois tellement adorables et je me suis dit que pour vous et grace à vous, j'allais continuer. Alors merci! Et pour conclure, je vous souhaite une merveilleuse année remplie de joie, de bonheur, de sérénité et de tenacité. Je vous souhaite d'être en bonne santé, d'être toujours bien entourés. Je vous souhaite d'aimer et de l'être en retour, de rire, de vous émerveiller, de prendre soin de vous et de vos proches et de vous accorder des moments rien que pour vous. Je vous souhaite de savoir reconnaître le bonheur et de le préserver.

Posté par CindyM à 22:40 - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,


18 octobre 2016

Du rêve à la réalité

Ce weekend était prévue une sortie organisée par mon travail. Nous avions deux jours devant nous pour arpenter les allées du zoo de Beauval avec ma soeur et ma nièce. Samedi matin, nous avons dû nous lever très tôt, le départ du car était prévu pour 5 heures. Nous sommes arrivés vers 10 heures. Une journée ensoleillée s'offrait à nous. Nous avons commencé par les oiseaux. Nous voilà donc partis admirer ces volatiles multicolores venant des quatre coins du monde. Quel délice de se retrouver au milieu de leur chant et pour certains, de leur cri! Tout de suite après cette enfilade de cages, nous sommes entrés dans une serre et là, les oiseaux étaient en liberté. Des petits, des grands, des noirs, des rouges... Et toujours ce chant magique accompagné du bruit de l'eau qui coule. En sortant, nous sommes tombés sur des aigles. C'est leur cri qui m'a fait lever la tête vers eux.

DSC02600

DSC02604

DSC02607

DSC02609

DSC02612

Nous nous sommes ensuite dirigés vers les animaux de la savane. Nous y avons même déjeuné. Qui peut dire qu'il a tranquillement mangé son sandwich entouré de suricates, de zèbres, de gnous et de rhinocéros? Je me suis vraiment rendue compte de la chance que nous avions à ce moment.

DSC02617

DSC02619

DSC02623

DSC02625

DSC02621

Nous avons continué notre excursion du côté des fauves. Un lion et ses lionnes, une tigresse avec ses petits, une panthère, un jaguar... Nous avons aussi rencontré des ours endormis juste devant la vitre. Quand on pense que c'est juste cette vitre qui nous séparait d'eux... 

DSC02628

DSC02643

DSC02632

DSC02635

Nous avons admiré le cirque des manchots et avons pu voir de très près ceux qui se faisaient sécher au soleil. Simon a adoré les prendre en photo. Je crois qu'il aime bien prendre l'eau en photo, je me retrouve avec des dizaines de photos de poissons, de manchots... Alors quand nous nous sommes dirigés pour aller saluer les hippopotames, il était ravi sauf que nous nous sommes retrouvés avec plein de monde devant nous et de l'hippopotame, nous n'avons vu que la tête! Nous avons quand même réussi à l'apercevoir plonger dans l'eau. Incroyable moment.

DSC02645

DSC02648

DSC02647

DSC02654

DSC02718

L'autre moment incroyable de la journée fut le spectacle des oiseaux. Un spectacle très émouvant dans lequel nous pouvions sentir l'air passer dans nos cheveux tellement les oiseaux volaient juste au dessus de nos têtes. A la fin, il y avait des dizaines d'oiseaux devant nous, sur terre ou dans les airs, nous ne savions plus où donner de la tête! Des aigles, des cigognes, des perroquets, des chouettes, des vautours... Nous avons ensuite assisté au spectacle rempli d'humour et de tendresse des otaries.

DSC02734

DSC02735

DSC02740

DSC02747

DSC02753

La journée est vite passée. Nous n'avions pas eu le temps de faire le tour du parc mais peu importe, nous étions encore là demain. La soirée se déroula dans la bonne humeur. Le repas était très bon, la soirée à quatre dans le lit ,à regarder des stars danser, excellente. Une alarme incendie s'est déclenchée à 6h30. Réveil en sursaut. Je ne savais plus où j'étais. Quand j'ai compris ce qu'il se passait, nous nous sommes levés pour vérifier si tout allait bien "Maman, je suis trop jeune pour mourir dans le feu!" Pas de panique, fausse alerte, un problème dans les cuisine, une histoire de hotte qui ne s'est pas mise en route et de pains au chocolat cramés. Nous pouvons nous rendormir...

DSC02761

Après le petit déjeuner, nous sommes retournés dans le zoo mais cette fois, nous sommes partis de l'autre côté, du côté des singes. Nous sommes restés quelques instants devant un petit singe entouré de ses congénères. Un petit dur qui embêtait tous les autres en leur sautant dessus ou en leur tirant la queue. Un spectacle à lui tout seul!

DSC02824

DSC02828

DSC02701

Nous avons été admiré les flamants roses, les chimpanzés, les orangs-outans et pleins d'autres sortes de singes aussi et puis les ratons laveurs, les tapirs, les éléphants, les koalas... Nous avons été impressionnés par les alligators, émerveillés devant les pandas et les pandas roux. Simon s'est même acheté une peluche de panda roux qu'il ne quitte plus! Nous avons également vu, pour la première fois, des lamentins. J'ai aimé les regarder au travers d'une vitre mais également passer juste en dessous de nous qui étions sur un petit pont. C'était incroyable de se dire qu'ils étaient à quelques centimètres de nous.

DSC02772

DSC02842

DSC02845

DSC02840

DSC02892

DSC02876

DSC02873

DSC02887

DSC02854

DSC02871

DSC02872

DSC02895

DSC02918

Mais je crois que ce que j'ai préféré est notre rencontre avec les gorilles. Nous avons tout de suite compris lequel était le mâle dominant. Nous pouvions les contempler en extérieur mais aussi en intérieur. Un petit s'est placé juste devant la vitre qui nous séparait de lui pour déguster l'écorce d'un bout de bois, aux côtés de sa maman. Instant précieux. Nous avons aussi discuté avec un mâle et je ne plaisante pas quand je dis "discuter"! Lorsque nous nous sommes approchés de lui, il y a d'abord eu un échange de regard. Les yeux dans les yeux, il a regardé chacun de nous quatre. Nous sommes restés à ses côtés à l'admirer et il a commencé à mettre sa bouche en avant et à sortir des petits cris tout doucement. Il ne nous en a pas fallu plus pour l'imiter! C'est ainsi que nous avons entamé une discussion avec lui. Ca a été mon moment choc du weekend. Un moment si doux, si attendrissant, si magique que j'aurais pu en pleurer d'émotion. Hier soir, en me couchant, j'y pensais encore et je sais que ce soir, j'y repenserai encore surtout après avoir revu les photos de notre fantastique weekend.

DSC02758

DSC02759

DSC02949

DSC02944

DSC02957

DSC02960

DSC02879

Posté par CindyM à 00:00 - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 août 2016

J'avais des rêves

Voilà des mois que je n'ai pas écrit ici, plus d'envie, plus d'idée, plus d'entrain pour quoi que ce soit. Une lassitude m'a envahie doucement, jour après jour. Mon ciel s'est voilé...

DSC02221

Je me suis toujours dit que j'étais née pour être mère, j'aime ce rôle et j'ai l'impression que c'est celui que je réussis le mieux. Quand j'étais petite, je voulais 6 enfants, j'avais des rêves, des rêves de maison à la campagne avec un grand jardin rempli de lumière. Les enfants ne se lasseraient pas de jouer à cache-cache ou à chat perché pendant que mon mari et moi jardinerions. Nous aurions pu avoir un beau potager entouré d'une jolie barrière en bois, nos enfants auraient croqué dans de bonnes tomates juteuses avant de repartir jouer aux explorateurs dans la cabane construite dans les arbres par leur papa. L'hiver, nous aurions fabriqué des petites maisons pour les oiseaux, nous serions partis marcher dans la neige et peut-être même glisser sur une luge. Notre sapin de Noël aurait été submergé par les cadeaux, nous aurions été en famille à la messe de minuit et après nous serions rentrés chez nous pour recevoir pour le réveillon nos familles et amis qui se seraient régalés avec une dinde aux marrons pendant que les enfants chuchoteraient des secrets sur le Père-Noël et ses cadeaux.

DSC02223

J'ai bien ma maison à la campagne mais je n'ai pas la main verte et je n'ai pas non plus le temps pour faire de mon jardin un lieu féérique. Je n'ai pas d'arbre assez gros pour accueillir une cabane et de toute façon, je ne saurai pas en construire une. Je n'ai pas non plus la fierté de pouvoir croquer dans une tomate juteuse qui aurait pousser dans mon potager. Je ne reçois jamais pour Noël pour plusieurs raisons: ma maison est trop petite et je n'ai pas les moyens financiers pour servir un bon repas de réveillon. 

J'ai mon fils qui est, à mes yeux, une merveille, un petit garçon malicieux, sensible, drôle qui grandit un peu trop vite à mon goût. Il m'a encore demandé hier une petite soeur mais avec ma situation de célibataire, c'est une mission impossible. Et pourtant, Dieu sait que j'aimerai pouvoir avoir d'autres enfants. On me dit souvent que ma vie n'est pas finie, que je peux encore rencontrer un homme qui me fera oublier mes peurs de la vie de couple, qui saura me faire vibrer et avoir des petits papillons dans le ventre mais plus le temps passe, plus je rencontre des hommes et plus je me dis que ce n'est pas possible, aucun ne me convient, aucun ne souhaite une vie simple comme celle dont je rêve. Les célibataires d'aujourd'hui ne rêvent plus de vie de famille, ils veulent juste ajouter des noms à leur tableau de chasse.

DSC02225

Hier, je suis allée à la messe avec Simon et j'ai prié, les larmes aux yeux. J'ai prié Dieu pour qu'Il me laisse encore un peu d'espoir, qu'Il me donne la force de continuer à y croire. Peut-être qu'un jour, mon ciel sera moins nuageux...

DSC02224

Posté par CindyM à 10:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,